post

Enguérand ROGER, champion d’Europe ! médaillé d’argent par équipes

A Jérusalem, il suffisait d’y croire. Enguérand l’a fait. Il a remporté les Championnats d’Europe cadets au bout du suspense. Il est même double médaillé en remportant la médaille d’argent dans l’épreuve par équipes !

 

Un parcours maîtrisé

Après une seule défaite en poule, Enguérand se classe tout de même 2ème au classement du tableau. Ce classement lui permet d’économiser un match en étant exempt du tableau de 64.
En tableau de 32, Enguérand est opposé au néerlandais DE RUITER, un match « diesel » ou Enguérand rentre dans le match progressivement. Contrairement à son adversaire qui a déjà un match d’élimination dans les jambes, Enguérand n’est pas dans le rythme et concèdes des touches en début de match. Mais il finit par imposer son jeu et s’imposer 15/9 après avoir été mené 7/4.
Tableau de 16 face à un portugais au nom interminable, SILVA COSTA DA CUNHA SANGUINO. Match compliqué face au petit gabarit portugais. Mais finalement Enguérand passe 15/12 et accède aux quarts de finale.

Pour ce quart de finale, c’est un classique : France / Italie. Dans le rôle de l’italien, Sebastiano BICEGO, le tombeur de Tom VOLTZ, qui était le seul français rescapé en tableau de 16 avec Enguérand. Encore un petit gabarit pour Enguérand, et un match serré; aucun des deux tireurs ne se détache dans ce match. Finalement, Enguérand prend le meilleur sur l’italien et s’impose 15/10. Il s’assure une place en demi-finale et donc une médaille !

Enguérand face à la Pologne

Sur les 4 demi-finalistes, 3 sont polonais ! Et c’est le meilleur d’entre eux, RZADKOWSKI, numéro 1 au classement européen, qui attend Enguérand.
Un choc au sommet entre les deux premiers du classement européen et une revanche à prendre pour Enguérand,  battu par ce même polonais en tableau de 16 à Halle (GER) en novembre dernier.
Match crispé et tactique. Les deux tireurs s’observent et se rendent coup pour coup. Enguérand commet quelques erreurs en attaquant en milieu de piste et subit les contre attaques du grand polonais.  Enguérand est alors mené 14/12. Une attaque bien poussée en fond de piste lui permet de recoller à 14/13. Puis une superbe attaque sur la préparation, sur le « Allez » le met à 14 partout. Sur la dernière touche, l’arbitre va voir la vidéo et accorde l’attaque à Enguérand qui atteint donc la finale des « Europe ».

Un autre polonais à écarter pour le titre, Maciej PODRALSKI. Le match part sur un rythme élevé. Beaucoup de touches sont mises de part et d’autre. Enguérand semble avoir le dessus mais fait quelques erreurs et surtout subit plusieurs cartons rouges qui permettent au polonais de rester dans le match. On en arrive fatidiquement au 14/14…
Le polonais attaque, Enguérand effectue une superbe parade riposte… l’arbitre hésite, il consulte la vidéo et accorde la touche. Enguérand est champion d’Europe !

Félicité par maître Boulanger, responsable du fleuret cadet/junior, il est ensuite porté en triomphe par les autres tireurs français et membres du staff.

Une belle « Marseillaise » pour le plus grand des ROGER, monté sur la plus haute marche du podium avec le drapeau français sur les épaules.

Enguerand championEnguérand ROGER, champion d’Europe cadet 2014, entouré des 3 polonais. (photo: Jean-Philippe Roger)

 

Après son titre européen par équipes l’an dernier, Enguérand confirme tout son talent.

Médaille d’argent par équipes !

Dans l’épreuve par équipes, avec Tom VOLTZ, Quentin THIVEL et Thibaud MILA, Enguérand a été fort.
Après des victoires face à la Belgique puis la Lettonie assez faciles, les français affrontent les redoutables russes en demi-finale.
Match difficile, Enguérand prend le dernier relais à 33-36.. Il va remonter et remporter le match 43-39 au temps, infligeant un 10-3 à SOKOLOV, dernier relayeur russe et vainqueur de la coupe mondiale de Cabriès cette année.
La médaille est assurée mais il reste un obstacle de taille, l’Italie, qui a sorti la Pologne, pourtant composée des 3 médaillés individuels.

Cette finale démarre très mal avec un 5-0 encaissé par Quentin THIVEL sur BICEGO. Enguérand gagne son relais portant le score à 9-6 pour les italiens. MILA puis THIVEL ne peuvent rien dans les relais suivants, portant le score à 25-18. Enguérand remporte à nouveau son relais sur BIANCHI mais ça ne suffit pas 30-24.
MILA puis VOLTZ ne réduisent pas l’écart et Enguérand prend donc le dernier relais avec 10 touches de retard 40-30. Un écart trop important et les français s’inclinent donc 45/34 et remportent tout de même la médaille d’argent.

Or et argent pour Enguérand qui réalise donc des Championnats d’Europe magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.