Logo_cercle_escrime_melun

  Cercle d’Escrime de Melun

Maître Ernest Revenu, figure emblématique de l’Escrime Melunaise

RevenuCoeur

                               

Le Cercle d’Escrime de Melun a été fondé le 21 novembre 1949. Le club ne disposait alors que d’une unique salle d’entraînement dans l’enceinte de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (E.O.G.N.)

Il a été créé à l’initiative de Maître Ernest Revenu, qui avait été nommé Maître d’armes un an plus tôt en 1948 à l’Ecole de Gendarmerie de Melun et qui se révéla être un excellent éducateur.
Le club civil étant créé avec la permission de son commandant, Ernest Revenu innove en initiant des cours gratuits au sein des écoles de la commune, il prend alors l’initiative de rendre accessible l’escrime aux enfants de 9 ans, alors que la norme était de 14 ans. L’institution Saint-Aspais et l’école primaire Pasteur furent les premières à bénéficier de cette activité sportive. Ernest Revenu, surnommé le « sorcier de Melun », grâce à un très grand sens de la pédagogie, a fait parti d’une rare catégorie d’éducateur qui satisfaisait à la double vocation de détecter de jeunes d’avenir et former de champions.

En 1957, la Fédération Internationale d’Escrime décide que les J.O. de Rome en 1960 se dérouleront au fleuret électrique, le coût est difficilement supportable pour le club naissant. Le Président Mr Planchez fait appel aux Melunais pour soutenir financièrement l’achat de matériel électrique. Un article paraît dans la « République de Seine-et-Marne » pour remercier les généreux donateurs.

L’un des meilleurs souvenirs du Maître Revenu ,avec les cinq Coupes d’Europe des clubs champions qu’il gagnera plus tard (1971,1972,1973, 1976, 1977) , est la victoire du club lors des championnats de France senior par équipes avec de très jeunes tireurs dont l’âge moyen n’excédait pas 18 ans : Jacky Courtillat, Pierre Condom, Daniel Revenu, Gérard Van Der Gucht. (1961)

champions d'EUROPE
Coupe d’Europe des clubs champions remportée 5 fois par le CE Melun en 1971, 1972, 1973, 1976 et 1977

Ici B. Talvard, B.Boscherie, D. Revenu, H. Leseur, F. Pietruszka

En 1962, le cercle s’installe rue du Général de Gaulle et sous l’impulsion du Maître Revenu les sociétaires du cercle accumulent les médailles aux championnats du monde, Jeux Olympiques et alignent les victoires en Coupe d’Europe et championnats de France . Le cercle prend une dimension internationale et se voit surnommé « capitale mondiale de l’escrime ». Pour preuve , depuis 1960, l’équipe nationale de fleuret a toujours compté au moins un Melunais dans ses rangs !!…

En 1999, le cercle élit domicile dans le complexe sportif de la Motte aux cailles dans une magnifique salle dotée des meilleurs équipements (12 pistes métalliques, vestiaires, douches, bureau, salle de réunion, bar). En hommage à son fondateur, elle porte le nom d’Ernest Revenu, décédé en 1990.

 

                  Melun : un palmarès éloquent …

Le palmarès du CE Melun est sans doute le plus dense du sport français :

15 médailles olympiques dont 5 en Or

30 médailles aux championnats du Monde dont 10 en Or

5 victoires en Coupe d’Europe des clubs champions et 4 finales perdues dans cette épreuve continentale

16 titres de champions de France senior par équipes

12 titres de champions de France senior individuel

…une pépinière de champions

  Jacky Courtillat, élève  de Maître Revenu dès la première heure, il est sélectionné pour les J.O. de Rome en 1960, alors qu’il n’a que 17 ans. Encore junior, il réussit la prouesse d’obtenir 3 médailles de suite aux championnats du Monde junior en individuel : l’argent en 1961 à Duisbourg (GER), l’or en 1962 au Caire (EGY) puis le bronze en 1963 à Gdansk (POL). Il est médaillé de bronze aux JO de Tokyo en 1964 avec D. Revenu, Christian Noël et Jean-Claude Magnan mais également médaillé de bronze des championnats du Monde par équipes à Paris en 1965.

   Daniel Revenu, fils du maître Ernest Revenu, tout comme sa sœur Colette Revenu, a participé activement à la renommée du cercle de Melun :  double médaillé de bronze aux JO en 1964 à Tokyo  (individuel et par équipe), de bronze en individuel et d’or par équipes en 1968 à Mexico, de bronze en 1972 à Munich et en 1976 par équipes à Montréal. Il est également double champion du Monde par équipes 1971 et 1975, médaillé de bronze en 1963,1965 et 1974 et vice-champion du Monde individuel en 1965. Triple champion de France individuel en 1963, 1965 et 1974.

  Bernard Talvard, qui remplacera Jacky Courtillat au poste d’entraîneur national de l’équipe masculine de fleuret en 1985, remporte trois médailles de bronze aux Jeux Olympiques : en individuel en 1976 à Montréal, et par équipes en 1972 et en 1976. Il est double champion du monde par équipes en 1971 et 1975, médaillé de bronze en 1974 et vice-champion du monde individuel en 1975. Champion de France individuel en 1973 et 1975.

  Frédéric Pietruszka, actuel secrétaire général de la FIE et ancien président de la FFE, prend part à l’époque glorieuse de l’escrime melunaise : après une  médaille de bronze par équipes en 1976 (avec Revenu, Flament, Noël et Talvard), il est champion Olympique par équipes en 1980 à Moscou  (avec Flament, Jolyot, Boscherie , Bonin) sous la direction de J. Courtillat, .entraineur national de l’époque.

Bruno Boscherie, aujourd’hui maître d’armes au club,est champion Olympique par équipes en 1980 à Moscou.Il est de plus champion du monde par équipes en 1971 et 1975, médaillé d’argent en 1978 et médaillé de bronze en individuel en 1978. Il est également champion de France 1977 et 1979 et champion du Monde junior en 1971.

Lionel Plumenail, remporte la médaille d’argent en individuel aux Jeux Olympiques de  1996 à Atlanta. Il est également double champion du Monde par équipes en 1997 et 1999 , médaillé d’argent en 1998. Mais il remporte surtout l’or par équipes en 2000 à Sydney avec Jean-Noël Ferrari, Brice Guyart et Patrice Lhotellier.

 Patrice Lhotellier, aujourd’hui maître d’armes au club, remporte la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. Il est également double champion du Monde par équipes en 1997 et 1999, médaillé d’argent en 1987 et 1998 et médaillé de bronze en 1989 et 1991. Il est aussi médaillé de bronze aux championnats d’Europe 1994, vice-champion du Monde junior 1984 et double champion de France en 1989 et 1990. Quintuple champion de France par équipes 1984,1985,1988,1989,1994.

 Youssef Hocine, aujourd’hui maître d’armes au club, remporte la médaille de bronze des championnats du Monde individuel en 1991. Il est également vice-champion du monde par équipes 1987, médaillé de bronze en 1989 et 1991. Sélectionné aux JO de 1988 et 1992, il remporte également le Master d’escrime en 1991. Quadruple champion de France par équipes 1984,1985,1988,1989

 joSeoulEquipeFleuret

 Equipe masculine de fleuret J.O. de Séoul 1988

Bernard Talvard (entraîneur national) Pascal Jolyot, Patrick Groc, Philippe Omnès, Youssef Hocine et Patrice Lhotellier

 

Le CE Melun a également formé d’autres champions :

Daniel Provost
Brigitte Gapais-Dumont
Hugues Leseur
Yannick Crouzy
Olivier Lambert
Lionel Finet 
Stéphane Konieczni
Sophie Vétu
Marie-Hortense Wurz
Valérie Barlois

Mais aussi de nombreux tireurs titrés avec le CEMVS :

Catherine Cook
Laetitia Lufuenkenda
Alix Marcel
Alexis Nivet
Camille Toldo

 

(entre autres…)

N’hésitez pas à envoyer photos, commentaires complémentaires et rectificatifs s’il y a lieu à contact@escrime-cemvs.com)

Certains de ces grands noms ont choisi de quitter le club et se sont dirigés vers d’autres fonctions, d’autres ont préféré rester dans l’équipe technique du club.

Aujourd’hui Melun reste dans tous  les esprits sportifs un grand club ; nombre de champions y ont été formés, l’ont fait brillé : Frédéric Pietruszka, Jacky Courtillat, Bruno Boscherie, Bernard Talvard, Patrice Lhotellier, Youssef Hocine… Pendant quarante ans, le Cercle a contribué pour moitié à la constitution de l’équipe de France de fleuret. Son « quarte-droit » est devenu sa marque de fabrique légendaire…

Sa fusion avec le club voisin de Dammarie-les-Lys, dans le Cercle d’Escrime Melun Val de Seine, ne peut que renforcer son intérêt pour la formation des jeunes à l’escrime de haut niveau.

 

1 Comment

  1. Melun. Deux grands champions à Marc-Jacquet « Article « La République de Seine & Marne
    15 juin 2015

    […] depuis le toit le plus haut de l’hôpital et descendre en rappel. Et vendredi c’est Patrice Lhotellier qui fera découvrir l’escrime à nos patients de pédiatrie », souligne la jeune […]

    Reply

Leave a Reply